3 conditions pour emprunter en tant qu’expatriés

A travers nos différentes rencontres, nous avons constaté que la problématique n°1 des expatriés était le financement de leur investissement. Cependant, l’expatriation ne facilite pas l’obtention de prêts immobiliers. En effet, de nombreuses questions se posent autour des expatriés : Où seront-ils dans 5 ans ? Leurs revenus resteront-ils réguliers ? La distance ne facilitant pas les démarches.

Dans cet article, nous vous présentons donc 3 conditions nécessaires pour que les banques vous suivent dans tous vos projets !

1. La capacité d’emprunt

Comme toutes personnes, résidents ou non français, souhaitant obtenir un prêt, les banques regarderont en priorité votre capacité d’emprunt. En effet, si vos revenus sont suffisants et que vous n’avez pas d’autres charges, les banques seront plus favorables à vous octroyer un prêt puisqu’elles seront assurées du remboursement.

Cette capacité d’emprunt pourra également définir le montant auquel vous pourrez prétendre. Plus vous pouvez mettre de côté tous les mois et plus votre investissement sera conséquent. Bien entendu, il faut que cela reste dans les limites du taux d’endettement fixé au maximum à 33%. Attention, pour des situations exceptionnelles, le restant à vivre peut primer sur ce fameux taux de 33%.

2. L’apport de financement

Ayant une situation particulière, les banques sont souvent demandeuses d’apport de la part des investisseurs.  En effet, l’apport signifie que le montant du prêt sera légèrement inférieur au montant total du projet et il sera alors plus facilement remboursé. Par ce principe, la banque estime prendre moins de risque dans le projet et peut donc plus facilement le financer. En général, l’apport demandé pour les expatriés est de l’ordre de 10% mais pouvant monter jusqu’à 20% ou 30% pour des Français non-résidents (c’es à dire ayant un contrat local). Le type de contrat et la société seront des éléments que nos partenaires bancaires regarderont lors de l’étude du dossier.

Malgré tout, il existe plusieurs partenaires ne demandant aucun apport. Il faut alors être conscient que, sans apport, la banque répercutera le risque pris sur le taux du financement, qui en sera alors augmenté.

Pour finir, il est à noter que, dans quasiment la totalité des cas, les frais liés à l’investissement (courtier, notaire etc.) ne seront pas pris en compte dans le calcul du prêt. Il faut estimer alors un apport obligatoire d’au moins 5% du montant de l’investissement.

3. Les contreparties possibles

Bien que votre capacité d’emprunt soit en accord avec votre projet et qu’un apport de 10% soit présent, certaines banques demandent, en plus, quelques contreparties. Ces dernières sont demandées la plupart du temps pour faire baisser le taux d’intérêt proposé. Plus les contreparties/apports seront importantes, plus les banques seront enclines à vous accorder un prêt à un taux très concurrentiel.

Pour exemple, nous pouvons passer d’un taux à 2,90% sans aucune contrepartie/apport à un taux de 1,50% avec certaines contreparties.

Mais quelles sont ces fameuses contreparties ? Et pourquoi les banques en ont-elles besoin ?

  • Une ouverture de compte et la domiciliation de vos revenus dans la banque
  • Le placement d’épargne dans la banque finançant l’opération
  • L’ouverture de contrat type assurance-vie / livret etc.
  • La vente d’un bien immobilier par la banque en question

Et bien d’autres… Toutes ces contreparties sont autant d’atouts pour votre dossier auprès des banques. En effet, les crédits ne rapportent plus autant aux banques qu’à une époque, dû au faible taux d’intérêt. Elles souhaitent donc avoir des flux au sein de leur établissement afin de compenser cette faible rentabilité.

Pour conclure, la demande d’emprunt pour les expatriés ou non-résidents est tout à fait possible et nous en sommes habitués. Malgré tout, il faut savoir que cela demandera d’être un peu plus flexible si vous souhaitez un taux plus avantageux. Je vous invite à aller lire notre article sur le financement de parts d’SCPI, qui pourrait vous en apprendre un peu plus sur cet investissement.

Si vous souhaitez avoir un financement pour l’un de vos projet, n’hésitez pas à faire la simulation en ligne ou à nous contacter pour que l’on puisse vous accompagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *